Dès aujourd’hui, on entame les ressources de la Terre

Dès aujourd’hui, on entame les ressources de la Terre

 

A partir du 23 septembre, toutes les ressources naturelles que la Terre aura produites entre le 1er janvier et le 31 décembre 2008 seront entièrement
consommées, indique le WWF Belgium. Ce jour, appelé l’Overshoot Day, arrive de plus en plus tôt chaque année.

La Terre ne peut plus suivre la vitesse à laquelle nous consommons ses ressources. Notre demande actuelle dépasse de 40 % la capacité de la planète.
Autrement dit, la Terre a besoin d’un an et quatre mois pour produire ce que nous consommons en un an, indique le WWF sur base des chiffres fournis par le Global Footprint
Network, un organisme de recherche qui mesure la quantité de ressources naturelles disponible et la part qui en est utilisée.

« A partir d’aujourd’hui jusqu’à la fin de l’année, nous puisons dans les réserves écologiques de la Terre aux
dépens des générations futures », explique le Dr Mathis Wackernaegel, directeur du Global Footprint Network.

« Cela peut fonctionner pendant un temps, mais les déchets s’accumulent inexorablement et nous épuisons les ressources naturelles sur lesquelles
l’économie mondiale est fondée », poursuit-il.

L’Overshoot Day tombe de plus en plus tôt chaque année étant donné que la consommation ne cesse d’augmenter, constate le WWF. Le premier Overshoot
Day de l’histoire a en effet eu lieu le 31 décembre 1986. Dix ans plus tard, nous utilisions déjà 15 % de plus que ce que la Terre pouvait produire.
L’Overshoot Day tombait alors en novembre et l’an dernier, le 28 septembre. Cette année, l’Overshoot Day tombe beaucoup plus tôt, le 23 septembre.

Le WWF rappelle que la surconsommation actuelle a déjà de lourdes conséquences pour l’environnement : les réserves de matières premières,
comme les forêts et les stocks de poissons continuent à diminuer tandis que les déchets et particulièrement les émissions de CO2 ne cessent de
croître. La surface de planète nécessaire pour absorber tout le CO2 rejeté par les activités humaines a ainsi augmenté de 700 % depuis 1961.

Aujourd’hui, les rejets de CO2 dans l’air sont tellement importants que la planète ne peut tout absorber et que le gaz s’accumule dans l’atmosphère
et influence le climat.

« Mais le réchauffement climatique n’est pas la seule conséquence. Notre surconsommation provoque également la disparition de plantes et
d’espèces animales. Plus d’un tiers des 41.000 espèces reprises sur la liste rouge de l’UICN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature)
sont menacées d’extinction », souligne le WWF. La déforestation va également en grandissant : chaque minute, ce sont 36 terrains de football (13
millions d’hectares par an) qui disparaissent. Et des millions de personnes souffrent de famines partout dans le monde.

Le WWF a mis sur son site internet (www.wwf.be) un outil à disposition permettant à tout un chacun de calculer sa propre consommation de ressources naturelles.

Leggi Anche
Scrivi un commento