La huitième édition du Salone internazionale del Gusto

La huitième édition du Salone internazionale del Gusto

La huitième édition du Salone internazionale del Gusto se tiendra à Turin (Lingotto Fiere) du 21 au 25
octobre, aux mêmes dates que Terra Madre.
Ces deux manifestations bisannuelles sont étroitement liées, au point de représenter un seul et même
événement.
L’exposition-marché international, une vitrine ouverte au public sur la production oeno-gastronomique
artisanale et de qualité, forte de sa composante didactique, de sensibilisation et de débat, se déroule en
collaboration étroite avec Terra Madre, la rencontre mondiale des communautés de la nourriture qui
réunit des acteurs de la filière agroalimentaire venus de 150 pays dont le travail vise à défendre et à
promouvoir des modes de productions respectueux de l’environnement, attentifs aux ressources
naturelles, à la protection de la biodiversité et à la justice sociale.
Le Salone del Gusto 2010 est organisé par la Région Piémont, la Ville de Turin et Slow Food : les
sponsors officiels sont Lurisia, Consorzio per la Tutela dell’Asti docg, Lavazza, Consorzio del
Parmigiano-Reggiano, Intesa Sanpaolo et Pasta Garofalo.
Terra Madre est réalisé par le Ministère italien des politiques agricoles, alimentaires et forestières, la
Coopération italienne au développement – Ministère des affaires étrangères, la Région Piémont, la Ville
de Turin et Slow Food en partenariat avec Fondazione CRT, Compagnia di San Paolo, Associazione delle
Fondazioni delle Casse di Risparmio Piemontesi et Coldiretti Piemonte.
Cette année, le thème du Salone del Gusto tient en deux mots : l’un est nourriture, l’autre territoires. Ils
sont reliés par deux signes conventionnels, le + et le =. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que sans territoires
il n’y aurait pas de nourriture, cette expression du sol, du climat, du savoir faire ; que chaque terroir
exprime par le biais de l’alimentation ses caractéristiques propres et reconnaissables. La nourriture est
vue comme la partie comestible et concrète de notre identité, comme un élément qui façonne le paysage,
comme une expression culturelle. Le territoire est vu comme le lieu qui appartient aux personnes qui y
sont nées ou qui y habitent, qui connaissent ce lieu et qui en prennent soin.
Un territoire qui est cependant mis au pluriel ; pour souligner la diversité des lieux, des cultures, des
savoirs et des pratiques. Les stratifications cultuelles témoignent d’une actualité, d’ordre gastronomique,
aujourd’hui photographiée dans ses évolutions constante entre passé et présent. Les terroirs sont des
lieux d’échanges, car il n’y a pas d’identité sans rapport ou sans comparaison avec l’autre. Ainsi, c’est une
nouvelle géographie de la Planète qui se dessine, une carte de couleurs et de saveurs.
Cette année; l’espace d’exposition du Salone del Gusto sera organisé – et c’est une nouveauté – en
fonction des terroirs : les allées thématiques et l’espace des Sentinelles ont laissé la place aux régions et
aux pays du monde entier qui présenteront leurs productions, leurs projets et leurs cuisines.
Salone del Gusto et Terra Madre 2010, en cohérence avec l’attention qu’ils apportent à l’environnement,
poursuivent la démarche entreprise depuis plusieurs années vers la réduction de leurs répercussions
écologiques. Les avancées mises au point par Disegno Industriale-Politecnico di Torino et Slow Food, en
partenariat avec l’Université des Sciences Gastronomiques, sont basées sur une réflexion efficace au sujet
de l’installation, du transport des marchandises ainsi que de la gestion des déchets, de l’eau et de
l’énergie.
Le Salone del Gusto en chiffres
Exposants 2008
335 étals italiens
97 étals venus de l’étranger
Total : 432 étals
171 stands italiens
17 stands venus de l’étranger
Totale: 188 stands
Sentinelles 2008
161 Sentinelles italiennes et 96 Sentinelles étrangères, originaires de 46 pays
Surface 2008
17.557 m! surface commerciale
16.212 m! surface consacrée aux activités didactiques, éducatives et de dégustation
Surface totale 62.349 m!
Activités du programme 2010
128 Ateliers du Goût
14 Théâtres du Goût
23 Rencontres à Table
12 Rencontres avec l’Auteur et Ateliers de la Mémoire
27 Parcours pour enfants Nourriture et territoires
50 Activités didactiques Parle comme tu manges
10 Rencontres avec les communautés de la nourriture de Terra Madre dans le cadre de Parle
comme tu manges
23 Conférences du Salone 2010
5 jours de projections de documentaires, courts-métrages et longs-métrages du festival Slow
Food on Film
Terra Madre
Chiffres, histoire et concepts clés
La quatrième édition de la rencontre mondiale des communautés de la nourriture de Terra Madre se déroulera à
Turin du 21 au 25 octobre 2010, aux mêmes dates que le Salone Internazionale del Gusto. Terra Madre, née en 2004
sur l’initiative de l’association Slow Food, est un réseau composé de femmes et d’hommes, qui cultivent,
transforment, commercialisent et cuisinent de manière à soutenir les productions locales, traditionnelles et
durables partout dans le monde. Une manière différente et plus complexe de concevoir l’alimentation de qualité,
en accordant de l’importance aux ressources naturelles, à l’aspect organoleptique des produits, à la dignité des
personnes qui y travaillent et à la santé des consommateurs.
Depuis 2004, les communautés se retrouvent tous les deux ans lors de la rencontre de Turin. Terra Madre introduit
un nouvel acteur sur la scène de la production alimentaire : la communauté de la nourriture. L’avenir de
l’agriculture et de l’alimentation est dans les mains de nombreuses personnes aux compétences variées mais
complémentaires : cuisiniers, agriculteurs, pêcheurs, cueilleurs de produits spontanés, éleveurs, scientifiques… Les
savoirs ancestraux des producteurs s’allient au travail des chefs, qui contribuent grâce à leur créativité à la
valorisation des produits et des terroirs. Le volet scientifique n’est pas en reste grâce à une multitude de chercheurs
et d’universitaires du monde entier, tous engagés dans un dialogue constructif avec les communautés de la
nourriture pour approfondir leur connaissance des savoirs traditionnels et ainsi donner lieu à une reconnaissance
mutuelle de leurs connaissances et fonctions respectives.
Les chiffres de Terra Madre 2008
En 2008, Terra Madre a réuni à Turin :
1650 communautés de la nourriture venues de cinq continents
4000 agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et producteurs artisanaux du secteur agro-alimentaire
153 pays du monde
800 cuisiniers
300 professeurs et représentants de différentes universités
1000 étudiants
210 musiciens
Les activités du réseau
Terra Madre trouve son souffle vital dans les rencontres entre communautés de la nourriture
qui se tiennent également à l’échelle nationale, comme cela a déjà été le cas en Argentine, en
Biélorussie, au Brésil, en Éthiopie, en Irlande et aux Pays-Bas.
Ces communautés, conscientes de leur destin commun, n’hésitent jamais à faire preuve de
solidarité envers leurs homologues qui se trouvent en situation de difficulté. Ce fut le cas après
l’ouragan Katrina ou le tsunami qui a récemment dévasté l’Île de Robinson Crusoë au Chili.
C’est le 10 décembre 2009, le jour des 20 ans de Slow Food, qu’a été célébré pour la première fois
le Terra Madre Day, une manifestation collective à l’échelle mondiale qui a mis à l’honneur
l’alimentation locale de qualité. Plus de mille activités ont été organisées : 600 en Europe, 120 en
Amérique du Nord et Amérique centrale, 105 en Amérique du Sud, 92 en Afrique, 66 en Asie et
au Moyen-Orient et 21 en Océanie.
Les quatre éditions de Terra Madre
Terra Madre 2004 a été l’occasion de présenter au monde entier les communautés de la nourriture, un moment qui
a permis aux communautés elles-mêmes de prendre conscience de leur puissance. Terra Madre 2006 a été construit
sur la base du concept fondamental de relation entre monde rural et monde universitaire, deux univers qui ont
vocation à dialoguer et à agir ensemble afin d’apporter des solutions efficaces aux questions essentielles de notre
époque. L’édition 2008 a été celle des jeunes, avec la constitution du Youth Food Movement : l’importance des
nouvelles générations pour l’avenir de la production agro-alimentaire.
Parmi les nouveautés de 2010
La position centrale de la diversité culturelle et linguistique, et par conséquent la sauvegarde des ethnies, des
langues autochtones, la valorisation de l’oralité et de la mémoire. Les personnes qui interviendront lors de la
journée d’ouverture représentent certaines communautés indigènes parmi les plus représentatives du monde, et les
discours de la cérémonie seront prononcés dans leur langue maternelle. Les travaux porteront sur
l’approfondissement de nombreux thèmes cruciaux pour l’avenir de l’agriculture et de la Planète, tels la
biodiversité, les énergies renouvelables, les savoirs traditionnels, etc. À l’occasion de la clôture officielle de Terra
Madre, un programme contenant les propositions du réseau pour un futur durable sera présenté.

Terra Madre est réalisé par le Ministère italien des politiques agricoles alimentaires et forestières, la
Coopération italienne au développement – Ministère des affaires étrangères, la Région Piémont, la Ville
de

Turin et Slow Food en partenariat avec la Fondazione CRTCompagnia di San Paolo, Associazione delle
Fondazioni delle Casse di Risparmio Piemontesi e Coldiretti Piemonte.

Ufficio Stampa/Press Office Salone del Gusto – Terra Madre

Leggi Anche
Scrivi un commento