Les agriculteurs se mobilisent vendredi pour défendre leur pouvoir d'achat

 

  La FNSEA et les jeunes agriculteurs (JA) mobilisent vendredi leurs militants sur tout le territoire français pour
défendre leur pouvoir d’achat dans une période où les prix sont très volatils et où industriels et distributeurs négocient les
tarifs.

En ligne de mire de cette journée de mobilisation: “gouvernement,
industriels et distributeurs, et enfin consommateurs”, a expliqué jeudi à
l’AFP Jean-Michel Lemétayer, le président de la FNSEA.
   L’objectif est de dénoncer les prix payés par les consommateurs et la
baisse de revenu des agriculteurs et d’expliquer aux consommateurs la
formation des prix.
   Sont prévus des mini-fermes, des barbecues géants ou des ventes à prix
coûtant dans les centres-villes, mais aussi des cortèges de tracteurs allant
d’une grande surface à la préfecture.
   “On veut très clairement alerter le gouvernement et le ministre de
l’Agriculture sur le fait que tout le monde pense que cela va bien dans
l’agriculture alors que les marchés se sont complètement retournés”, a précisé
M. Lemétayer. “Le prix du maïs qui avait augmenté de 200% a été redivisé par
deux”, a-t-il assuré, ajoutant que le prix actuel est le plus bas depuis début
2006.
   Face à la volatilité des prix, les agriculteurs craignent de “payer deux
fois la note”, a déclaré M. Lemétayer. D’une part, “l’effet des prix mondiaux”
et d’autre part “l’effet d’une très mauvaise négociation entre l’industrie
agroalimentaire, qui présente actuellement des tarifs en hausse à cause des
augmentations de charges, et la distribution qui ne comprend pas puisque le
prix des matières premières a baissé”.
   En outre, cette journée est organisée dans la perspective de la conférence
sur les revenus des agriculteurs programmée le 12 novembre à l’initiative du
ministère de l’Agriculture.

© 2008 AFP

Leggi Anche
Scrivi un commento