Lait: les producteurs dénoncent les “pratiques douteuses” de la distribution

 

Une dizaine d’éleveurs producteurs de lait ont ainsi mené une action mardi matin dans une grande enseigne de la distribution à Laon (Aisne) pour protester notamment
contre l’importation de lait étranger qui accentue les difficultés de la filière en France, selon une source syndicale.

“On a mis dans les caddies le lait UHT étranger et il a été réparti dans le magasin”, a indiqué à l’AFP Henri-Noël Lampaert, du syndicat
des producteurs de lait de l’Aisne, selon qui “une dizaine d’éleveurs” ont participé à cette manifestation qui visait, dans un premier temps à communiquer et
à avertir les enseignes.

La collecte laitière a diminué en novembre (-4,1%) et en décembre (-4,8%), souligne la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL). Dans le
même temps, le prix du lait payé aux producteurs a baissé de 10%, selon la FNPL qui accuse la distribution de “déstabiliser” les marchés laitiers par
des “pratiques douteuses”.

A titre d’exemple, la FNPL affirme que certaines enseignes importent du lait d’Allemagne “en profitant du prix plus bas dans ce pays dans l’objectif de faire pression sur les prix en
France”. En outre, toujours selon la FNPL, la grande distribution “en profite pour accroître ses marges commerciales”.

La FNPL, émanation de la fédération nationale des syndicats d’exploitants agricoles (FNSEA), premier syndicat agricole en France, “dénonce (…) ce type de
comportement de la distribution qui contribue à la dégradation des revenus des producteurs de lait” et appelle à une “attitude responsable” des distributeurs.

Après une longue crise, un accord a été conclu en décembre entre industriels et producteurs de lait qui prévoit une baisse importante des prix du
lait, payé à ces derniers.

 

Leggi Anche
Scrivi un commento