Filière apicole, «une nouvelle fois, nous disons non au CRUISER»

 

Le 17 novembre, les représentants des organisations apicoles et des associations environnementales du Grenelle ont été convoquées au ministère de
l’agriculture, pour l’autorisation du CRUISER de SYNGENTA.

Dans un communiqué commun, la filière apicole et des organisations environnementales redisent leur opposition à l’autorisation de mise sur le
marché du Cruiser de la société Syngenta, regrettant que cette autorisation se fasse «sans attendre les résultats du protocole de suivi des effets sur
les ruches, sans tenir compte du niveau de résidus du pesticide dans les poussières lors des semis, jugé préoccupant par les experts de l’AFSSA … ».

Les signataires du communiqué s’étonnent que «Aalors que l’Italie vient d’interdire tout traitement de semences à base d’imidaclopride (Gaucho), fipronil
(Régent), thiametoxam (Cruiser) et clothianidine (Poncho), alors qu’on s’inquiète de plus en plus sur les conséquences de la disparition des abeilles et des
pollinisateurs pour l’alimentation humaine et pour l’environnement, le ministre autorise le CRUISER».

 

Leggi Anche
Scrivi un commento