L'Europe va réintroduire les droits de douane sur les céréales

 

L’Union européenne va réintroduire ses droits de douane à l’importation sur les céréales, suspendus depuis janvier, en raison de la
forte baisse des prix sur les marchés, a indiqué la Commission européenne dans un communiqué.

La proposition de la commissaire à l’Agriculture Marian Fischer Boel doit
encore être formellement adoptée par le collègue de l’exécutif européen et
entrera en vigueur trois jours après sa publication au Journal officiel de
l’UE, a précisé la Commission dans un communiqué.
   Les cours du blé ont chuté de près de 50% depuis leur pic de l’automne 2007
à un peu plus de 150 euros la tonne. Ils sont entraînés par le mouvement
généralisé de repli des cours des matières premières du fait du ralentissement
économique mondial.
   La baisse des prix concerne principalement le blé, mais “étant donné
l’interdépendance des marchés des différentes céréales et l’impact rapide des
changements de prix d’une céréale sur une autre, les droits de douane vont
être réintroduits simultanément sur toutes les céréales”, a-t-elle ajouté.
   Cela concerne le blé dur, le blé commun, le seigle, le sorgho et le maïs.
   Les droits à l’importation ont été suspendus une première fois le 1er
janvier pour six mois, jusqu’au 1er juillet 2008, pour faire face à une forte
hausse de la demande et à l’envolée des prix.
   La Commission européenne, qui a cette prérogative depuis 2007, a ensuite
prolongé cette suspension jusqu’à juin 2009. Avec une clause indiquant qu’elle
pouvait les réintroduire “si les conditions de marché devaient justifier leur
réintroduction avant cette date”.

Leggi Anche
Scrivi un commento