Les producteurs locaux corses absents cette année du Salon de l'Agriculture

 

Les producteurs locaux corses ne seront pas présents cette année au salon international de l’Agriculture (SIA), pour ne “pas cohabiter avec les industriels de la
filière agro-alimentaire”, a indiqué lundi à l’AFP le président du comité régional d’extension et de promotion de l’agriculture corse (Crepac),
Paul Cau.

“Notre présence au salon de l’Agriculture n’aurait servi qu’à cautionner la
filière agro-alimentaire industrielle, à lui ouvrir des portes et à améliorer
son image de marque”, a expliqué le président du Crepac.
   En plus des restaurateurs qui devaient être présents, des représentants des
principales filières agricoles corses – jambons, fromages, miel, vins,
châtaignes, huiles… – devaient participer au salon, a-t-il précisé.
   La Collectivité territoriale de Corse (CTC), qui devait investir cette
année environ 400.000 euros dans cette opération, constate que les positions
des deux protagonistes sont “inconciliables”, et regrette “la mauvaise image”
que cette querelle va donner de l’île.
   “Les petits agriculteurs et la filière agro-alimentaire participent tous
les deux au développement économique de l’île”, explique la CTC en rappelant
que l’agro-alimentaire y emploie 2.000 personnes.
   Actuellement en négociations avec les organisateurs du salon pour récupérer
ses arrhes, la CTC précise que sur 400.000 euros, 323.000 euros étaient
destinés à la location et à l’installation des stands et 78.000 euros devaient
être spécifiquement consacrés à des opérations de communication en faveur des
agriculteurs, “l’industrie agro-alimentaire ne bénéficiant d’aucune aide à
cette occasion”.
   Le 46e salon international de l’Agriculture se tiendra à la Porte de
Versailles à Paris du 21 février au 1er mars. Ses organisateurs attendent
environ 650.000 visiteurs.

Leggi Anche
Scrivi un commento