Grippe aviaire: nouvel abattage de canards par précaution en Vendée

 

Newsfood.com International

Un élevage de canards atteint d’un virus de grippe aviaire H5N3 “faiblement pathogène”, voisin d’un élevage abattu le 1er février pour les
mêmes raisons, a été abattu lundi en Vendée par mesure de précaution, a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Cet élevage était situé à 1,5 km du premier élevage de 5.000 canards abattu
au début du mois, en vertu de nouvelles mesures de précaution s’appliquant aux
formes faiblement pathogènes du virus de la grippe aviaire.
   La découverte du foyer de grippe aviaire en Vendée le 1er février avait
entraîné la suspension par le Japon des importations de foie gras frais et de
volailles en provenance de France.
   L’abattage des élevages contaminés par ces virus peu pathogènes de ce type
est obligatoire depuis une nouvelle réglementation datant de 2008.
   Selon la préfecture de Vendée, le virus détecté sur les animaux abattus
lundi est le même que celui détecté dans l’élevage abattu le 1er février. “Une
enquête épidémiologique est en cours pour préciser l’origine de la
contamination des élevages concernés”, a-t-elle ajouté.
   La France a exporté en 2008 (sur 11 mois) moins de 1.000 tonnes de viandes
de volailles vers le Japon, sur les 438.000 tonnes exportées vers l’ensemble
des pays tiers pendant la même période, selon les chiffres fournis par la
Confédération française de l’aviculture (CFA).
   En revanche, le Japon est un partenaire important pour le foie gras. En
2008, il en a importé 372 tonnes de foie gras cru, sur les 2.283 tonnes
exportées par la France vers l’ensemble des pays tiers durant la même période.

Leggi Anche
Scrivi un commento